La Soie à Taulignan

Que fait un musée de la soie  dans un village situé à plus de 9000 km
de son pays d’origine, la Chine ?

 La Drôme, idéalement placée près de Lyon et dotée de nombreux cours d’eau, la Drôme voit prospérer l’industrie de la soie et Taulignan. Dès 1730, Taulignan accueille les premières magnaneries et un siècle plus tard avec une vingtaine de moulinages, Taulignan est propulsée « première commune moulinière du département ». La commune devient l’un des fleurons de la production de fil de soie, avec plus de 3000 employés qui seront hébergés dans les usines pensionnats au fil des années. Mais l’histoire rattrape la production occidentale. Les maladies du ver à soie, l’ouverture du canal de Suez avec l’importation de la soie orientale et l’arrivée de la fibre artificielle  au début du 20ème siècle, sonneront le déclin de l’activité sur le territoire.